This Fdumontet 2000Home Xoops Fdum.
 
Qui est en ligne
3 utilisateur(s) en ligne (2utilisateur(s) en ligne sur Articles)

Membres: 0
Invités : 3

plus...
Le p'tit dernier
Eno59
Eno59
06-09-2020
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Infos du site
Administrateurs
Fdum
Fdum

(1) 2 3 4 ... 13 »
Posté par Fdum sur 05-05-2021 19:03:02 (15 lectures)
Le déboulonnage des statues au nom de la lutte contre le racisme déconcerte. La violence avec laquelle la détestation des hommes s'affiche au cœur du combat féministe interroge. Que s'est-il donc passé pour que les engagements émancipateurs d'autrefois, les luttes anticoloniales et féministes notamment, opèrent un tel repli sur soi ?
Le phénomène d'" assignation identitaire " monte en puissance depuis une vingtaine d'années, au point d'impliquer la société tout entière. En témoignent l'évolution de la notion de genre et les métamorphoses de l'idée de race. Dans les deux cas, des instruments de pensée d'une formidable richesse – issus des œuvres de Sartre, Beauvoir, Lacan, Césaire, Said, Fanon, Foucault, Deleuze ou Derrida – ont été réinterprétés jusqu'à l'outrance afin de conforter les idéaux d'un nouveau conformisme dont on trouve la trace autant chez certains adeptes du transgenrisme queer que du côté des Indigènes de la République et autres mouvements immergés dans la quête d'une politique racisée.
Mais parallèlement, la notion d'identité nationale a fait retour dans le discours des polémistes de l'extrême droite française, habités par la terreur du " grand remplacement " de soi par une altérité diabolisée : le migrant, le musulman, mai 68, etc. Ce discours valorise ce que les identitaires de l'autre bord récusent : l'identité blanche, masculine, virile, colonialiste, occidentale.
Identité contre identité, donc.
Un point commun entre toutes ces dérives : l'essentialisation de la différence et de l'universel. Élisabeth Roudinesco propose, en conclusion, quelques pistes pour échapper à cet enfer.

Image redimensionnée

17,90€ prix constaté
Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
Posté par Fdum sur 05-05-2021 19:02:44 (6 lectures)
Image redimensionnée

" Ne m'enterrez pas encore.
Je ne suis pas mort...
Je dors ! "

C'est Michel Sardou, reprenant l'un de ses grands succès, qui nous l'assure. On pensait que le chanteur avait tout raconté dans Et qu'on n'en parle plus, sa première autobiographie. Erreur ! Cette fois, c'est juré, il n'occultera rien. " J'ai promis la vérité, toute la vérité, je vais m'y tenir ! "

À travers des dialogues fictifs savoureux avec sa mère, Michel Sardou revient sur les grands moments de sa vie, ses premiers amours, la mort de son père, ses rencontres avec Johnny Hallyday, Barbara, Michel Fugain, Eddy Mitchell..., ses fils à qui il a transmis son âme d'artiste, sa passion pour le théâtre.

Avec sa verve et son franc-parler habituels, il jette aussi un regard sans concession sur la société actuelle.

Les confessions passionnantes d'une des personnalités préférées des français.

10,99€ FNAC
Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
Posté par Fdum sur 16-04-2021 16:37:34 (25 lectures)
Image redimensionnée

Parcourir le monde en autonomie et dans le respect de l’environnement, c’est le défi lancé par le jeune ingénieur Corentin de Chatelperron, en embarquant pour trois ans à bord du Nomade des Mers ! Ce tour du monde en catamaran a pour but de repérer, à chaque escale du voyage, les plus ingénieuses des low-tech, ces systèmes D accessibles et économiques, faciles à fabriquer et à réparer partout. Corentin en est convaincu : ces inventions, simples et durables, ont un véritable potentiel pour faire face aux grands enjeux écologiques du XXIe siècle, tels que l’accès à l’eau potable, la lutte contre la déforestation ou le réchauffement climatique.
Avec ce livre, revivez ce périple extraordinaire, découvrez les inventions les plus incroyables et apprenez même à les construire grâce à des fiches techniques très détaillées. Du Maroc au Brésil, de la Thaïlande à l’Indonésie en passant par le Cap-Vert ou Madagascar, embarquez, vous aussi, pour un tour du monde des innovations low-tech !

29,90€ pris constaté
Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
Posté par Fdum sur 14-04-2021 17:00:24 (27 lectures)
Cry-Baby avec Johnny Depp dans un de ses premiers rôles ? C'est lui. Serial Mother mettant en scène une Kathleen Turner en mère tueuse sur fond pastel ? Lui encore. Pink Flamingos avec l'iconique drag-queen Divine ? Vous avez deviné, c'est lui aussi. À 74 ans, John Waters, le "Pape du trash", revient avec un récit à mi-chemin entre mémoires et livre de conseils dévoyés regorgeant d'anecdotes de tournage et d'expériences personnelles, d'hommages et d'exercices d'admiration (Warhol ; Pasolini ; Tina Turner ; Patty Hearst...), d'humour irrévérencieux et de punchlines ravageuses.

Image redimensionnée

23€, prix constaté
Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
Posté par Fdum sur 10-03-2021 17:46:15 (42 lectures)
L’effet d’une bombe, c’est le cas de le dire, à l’occasion de la sortie demain du livre Toxique. Ses deux auteurs, Tomas Statius et Benoit Collombat décortiquent plus de 2000 documents déclassifiés en 2013, dont un des essais atmosphériques les plus controversés, Centaure.

Tomas Statius, journaliste du site Disclose, explique que « cet essai ne se déroule pas comme prévu, parce que le nuage issu de cette explosion le 17 juillet 1974, n’atteint pas l’altitude suffisante optimale, celle qui était prévue. Il s’arrête à 5200 m. » au lieu des 8000 m attendus. Un détail qui a son importance car « à 5200m, les vents ne poussent pas c’est-à-dire vers les atolls de Tureia, et de Hao, mais vers l’ouest, vers Tahiti »

Image redimensionnée

15€ prix constaté
Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -