This Fdumontet 2000Home Xoops Fdum.
 
Qui est en ligne
15 utilisateur(s) en ligne (8utilisateur(s) en ligne sur Articles)

Membres: 0
Invités : 15

plus...
Le p'tit dernier
Val
Val
19-01-2019
Connexion
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe oublié?

Inscrivez-vous!
Infos du site
Administrateurs
Fdum
Fdum

(1) 2 3 4 ... 9 »
Posté par Fdum sur 07-02-2020 22:13:18 (25 lectures)
Gaspard est analyste financier dans une grande entreprise aux ramifications tentaculaires et aux intérêts troubles. En ouvrant par mégarde une pièce jointe, il permet à des pirates de s'infiltrer dans le réseau informatique de sa société dont les agissements sont ainsi révélés au grand public. Toutes les correspondances privées et professionnelles de ses salariés deviennent soudainement publiques : les secrets et les fautes de chacun sont exposés, brisant des couples et des amitiés. Personne ne semble capable de résister à la tentation de lire les correspondances des uns et des autres. Anne, une collègue belle et froide, voit sa vie sexuelle étalée au grand jour. D'autres collègues voient révélés des propos racistes, misogynes, ou simplement moqueurs : l'entreprise s'effondre ainsi peu à peu. Mais surtout, Sophie, la compagne de Gaspard, est profondément blessée par cette violation de leur correspondance privée : malgré eux, malgré l'amour qu'ils se portent encore, leur amour se délite. Ce roman bref et captivant montre avec une précision glaçante les conséquences d'une idéologie de la transparence qui pourrait, au nom d'une pureté idéale, nous entraîner dans les parages de 1984.

Image redimensionnée

14€ pris constaté...
Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
Posté par Fdum sur 02-12-2019 08:44:58 (169 lectures)
Image redimensionnée

Comment imaginer que la trajectoire de Michel Fourniret, serial killer et pédophile, percuterait un jour celle du gang des Postiches, la plus célèbre équipe de braqueurs des années 1980, pour écrire l'une des pages les plus incroyables de la criminalité en France ? Rien ne laissait présager en effet que le destin d'un voyou " politique " breton allait basculer, dans une cellule de Fleury-Mérogis, au contact de l'Ogre des Ardennes, lors d'une alliance de circonstances pour récupérer le butin des Postiches. Enfin, aucun élément ne laissait penser qu'une journaliste, Patricia Tourancheau, ferait le lien entre ces différentes affaires qu'elle suivait et découvrirait l'origine du magot de Fourniret. Et pourtant, c'est ce qui est arrivé.

Car derrière les barreaux se scellent des rencontres impromptues entre détenus d'horizons divers, qui passent leur temps à échafauder des projets d'évasion et des " plans thunes ". Et si les Postiches voulaient conjurer la misère et flamber comme des nouveaux riches, l'ouvrier ardennais, devenu chasseur de vierges, qui a détourné leur magot, a préféré s'acheter des camionnettes destinées à enlever des petites filles, et un château digne de Barbe bleue afin d'enterrer leurs corps. Pendant que les Postiches désargentés pleuraient leur trésor...



Après avoir exercé vingt-neuf ans à Libération, Patricia Tourancheau, journaliste freelance spécialiste des dossiers criminels et des cold case, collabore notamment au site d'information Les Jours, avec lequel ce livre a été conçu. Elle est l'auteure de nombreux ouvrages dont Grégory, la machination familiale (Seuil-Les Jours, 2018) et Le 36 (Points, 2018).
Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
Posté par Fdum sur 23-11-2019 20:04:58 (68 lectures)
Image redimensionnée

À la fin des années 1990, David Teboul, un jeune cinéaste, propose à Simone Veil de lui consacrer un documentaire. C'est le point de départ d'une amitié qui va durer jusqu'à sa mort. Au fil des années, il enregistre plus de quarante heures d'entretiens. L'intimité entre Simone Veil et David Teboul est telle que c'est à lui que les enfants de Simone Veil confient la cérémonie du Panthéon.
Ces enregistrements, restés jusqu'ici dans l'ombre, donnent aujourd'hui naissance à ce livre bouleversant.
Simone Veil habite littéralement le livre. Le lecteur entend sa voix et ressent sa liberté intérieure.
La vérité qui se dégage du texte est saisissante. Les sentiments de David Teboul à son égard, son obsession d'écouter et de comprendre, le temps passé avec elle, expliquent pourquoi Simone Veil s'est livrée telle qu'elle était, sans fard, digne et vibrante.
Le livre est composé en deux parties :
- 200 pages de récit de Simone Veil sur son enfance, sa déportation, son retour des camps, la mémoire et l'antisémitisme, ainsi que l'impact que cet événement a eu dans ses engagements ultérieurs, notamment la cause des femmes.
- 100 pages de dialogues en trois séquences : entre Simone Veil et sa soeur aînée Denise, entre Simone Veil et Marceline Loridan-Ivens et enfin entre Simone Veil et Paul Schaffer, deux anciens camarades de déportation.

20€ sur AMAZON
Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
Posté par Fdum sur 08-10-2019 08:40:48 (102 lectures)
Image redimensionnée


« Un jour, vous les humains, vous comprendrez que nous les chats devons prendre votre place. Alors moi, Bastet, je serai votre Reine. »

C'est la suite de "Demain les chats".
Vous y retrouverez la chatte Bastet, le siamois Pythagore, la servante humaine Nathalie, le chaton Angelo...
Vous y découvrirez: une mongolfière bricolée pour transporter des chats, des batailles épiques, un Sphinx sans poils, des porcs intelligents, des chiens alliés, un perroquet bavard, l'empereur des rats dévastateur Tamerlan, et une belle histoire d'amour...

21.90€ sur la FNAC
Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
Posté par Fdum sur 01-04-2019 19:22:30 (96 lectures)
Le philosophe québécois, pourfendeur du multiculturalisme, interroge ici le politiquement correct, la pensée unique et l'empire auto-consacré du Bien.Et si nous lisions l'actualité du monde à l'envers ? Et si la bienpensance n'était pas l'antidote mais la cause de la crise que traversent les démocraties occidentales ? Et si, par-delà les colères sociales, les silences qu'une minorité impose à la majorité alimentaient la contestation populaire ?
En observateur averti et en penseur accompli, Mathieu Bock-Côté décrypte ici..

Image redimensionnée

20€ sur LA FNAC

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -